Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 15:58

Le peintre du dimanche   

    En commençant à peindre en 1998 avec l'aide des adhérents de l'association "Les Amis des Arts", de  Marcq - en -  Baroeul,  je  préparais peut-être déjà, inconsciemment, ma  retraite  de professeur de Lettres. Je m'étais promis d'écrire...et bien, faute de m'y mettre, j'essaierais de raconter mes histoires sur la toile blanche, l'huile remplaçant l'encre. Je donnerais un visage à des personnages; je leur créerais des cadres et des atmosphères... en attendant. Je ne serai qu'un peintre du dimanche car on n'est jamais "un écrivain du dimanche". En attendant, peut-être, j'ai besoin de votre regard. Une oeuvre, aussi modeste soit-elle, n'existe que par les sens   et l'intelligence des autres. Voilà pourquoi j'ai ouvert ce site.

 

 

Repost 0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 12:13

Ma peinture est figurative, incontestablement. Je peux m'arrêter devant une toile abstraite parce qu'il s'en dégage parfois une harmonie dans la composition et les couleurs, mais ma nature est telle que j'ai besoin, devant une création, de retrouver un peu de mon passé, un peu de mon expérience, une résonance...faute de quoi je n'éprouve le plus souvent qu'un grand manque d'intérêt...En outre, je refuse de chercher le lien qu'il peut exister entre un titre généralement dégoté parmi les mots savants du dictionnaire et une proposition picturale qui ne m'évoque rien de reconnaissable; je refuse de coller quoi que ce soit, d'écrire une banalité pompeuse et pseudo-poétique, de surcharger pour retrouver la troisième dimension - donc une part de la réalité telle que généralement perçue - consciemment ou pas... Si le roman, la poésie, le théâtre et la musique ont fait leurs expériences pour chercher du nouveau, et fait marche-arrière devant des maisons d'édition en difficulté et des salles vides, il n'en est pas de même pour la peinture. Allez savoir pourquoi. La forme d'une main , souvent laissée sur une paroi rocheuse, au fond d'une grotte, ne témoigne-t-elle pas de la fonction affective de la représentation picturale, dès son origine? S'il est vrai qu'une oeuvre est en partie créée par son "lecteur", ce n'est pas à ce dernier de donner toute sa signification à la création ; il me semble, en effet, un peu facile de poser que la qualité d'une oeuvre est à la hauteur des qualités de son lecteur. Qu'elle n'est mauvaise qu'aux yeux du mauvais lecteur. Empressons-nous donc de trouver du génie à tous les barbouilleurs, nous n'en sortirons que grandis et heureux de faire partie des happy few. Ceci étant dit, je ne vois pas non plus l'intérêt de rivaliser en précision avec l'appareil- photo, même si c'est lui qui fixe souvent, pour moi, les choses, les paysages et les personnes qui m'ont intéressé ou rendu la vie plus belle. La peinture est une réécriture; encore faut-il, selon moi, que le message soit lisible et qu'il s'adresse au coeur plus qu'à la raison, fût-elle préparée..J'ai vibré devant certains spectacles du monde et j'aurai réussi si une de mes toiles vous fait vibrer un peu, elle aussi.

Repost 0

Présentation

  • : Yves PICCI, peintre du dimanche...
  • : Peinture figurative contemporaine à l'huile et acrylique sur toile et dessins. Paysages de la campagne du Nord ; peintures de la Côte d'Opale, peintures du cap Gris Nez au Cap blanc Nez; peintures d'Audresselles, peintures du nord littoral en général ; peintures de l' île de Ré et de La Flotte en Ré. Peintures de nus, de personnages et d'ambiances. Peintures au couteau et pinceau huile et acrylique.
  • Contact