Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 09:32

  Plus l'invité d'honneur d'une exposition est insignifiant, plus il se croit obligé de tenir le crachoir pendant des lustres...et il y va du pathos et de son rapport charnel à l'art. J'en ai entendu un dire de son oeuvre: "elle est viscérale, elle sort de mes tripes". Ah bon ! Je me disais aussi... 

Repost 0
Published by yves - dans Humeur
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 12:23

Un vernissage est un spectacle, autant pour la possibilité qu'il nous offre de découvrir des oeuvres que pour celle d'observer  nos contemporains. Il y a, bien sûr, le peintre mis à l'honneur ou un président dont le discours sera d'autant plus court qu'il sera lui-même  courtois. Et puis intervient souvent une personnalité dont on remarque, sinon l'intérêt pour l'exposition, du moins l'habileté à "rebondir" politiquement sur le discours du précédent. Cela relève souvent de l'admirable acrobatie verbale: elle "pique" un élément de ce qu'elle vient d'entendre et réussit à évoquer ce que l'instance qu'elle représente a pu faire dans le domaine . C'est fort ! C'est amusant aussi. Quel talent !   Quant aux invités, généralement endimanchés pour la circonstance, ils font, le plus souvent rapidement, le tour de l'exposition, pour ne pas être pris en défaut - de toute façon ils reviendront quand il y aura moins de monde - saluent le peintre et le félicitent : c'est "merveilleux", c'est "génial", ... c'est "intéressant". Dès lors, deux attitudes : celle de ceux qui cherchent de la compagnie avec qui échanger quelques mots - certains se  donnent du "ma chère", du "mon cher", pour être dans ce qu'ils pensent être "le ton"- ...et celle de ceux qui sont surtout venus pour manger et pour boire gratis. Ces derniers font généralement obstacle devant  le buffet, sous le regard compatissant des serveurs; ils y constituent souvent  un bloc dense et difficilement franchissable ...vous dites "pardon", ils ne vous entendent pas...On murmure qu'il y en a qui  adoptent   les deux attitudes en même temps. Merveilleux, non?  C'est  amusant, les vernissages. Agaçant aussi, parfois.    

Repost 0
Published by yves - dans Humeur
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 19:35

J'entendais un jour, avec consternation, une dame dire aux invités probablement émus aux larmes : "la peinture, c'est toute ma vie." J'ose espérer pour elle qu'il ne s'agissait là que d'une maladroite hyperbole visant à susciter une inexprimable émotion ! Elle n'aurait quand même pas oublié ses proches, ses amis, des gens dans la misère...voire ses clefs chez la crémière!  

Repost 0
Published by yves - dans Humeur
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 15:29

 

    J'assistais, il y a quelque temps, à une journée des peintres. Sur la grand-place, étaient installés une cinquantaine d'artistes, dont quelques habituels tenants de "l'Art content pour rien". Certaines de leurs toiles regorgeaient d'audaces  nonagénaires; d'autres avaient usé toutes les recettes du conformisme actuel...Passons. Il y avait aussi, heureusement,  des gens sincères, un peu paumés là-dedans...et les amis, pour passer le temps.  On s'ennuyait ferme quand, vers quinze heures, des airs de musique attirèrent peu à peu l'attention. Et puis, ce fut la fête !  Un groupe de jeunes gens, une dizaine,  des cuivres en majorité, défilaient, manifestement heureux de se répondre musicalement. Le public tapait du pied, claquait des doigts...On se sentait vivre ensemble, sans artifice, sans tricher : le corps commandait et entrainait  l'esprit. Et la peinture là-dedans? Elle était triste la peinture; celle que l'on a intellectualisée comme pour la laver hypocritement du péché commercial, ou, plus sûrement, pour favoriser la transaction entre happy few. Celle qui soutient qu'il n'y a pas d'art sans message! celle qui se fiche de l'émotion pure...  Bien sûr, des musiciens aussi  ont essayé de tricher; ils ont élaboré des théories pour justifier une rupture et  se donner du crédit auprès des marchands...mais ça n'a pas marché longtemps. La musique est, de toute évidence, d'une autre nature. Comme la peinture, elle peut être de qualité variable, selon l'artiste, mais si elle ne fait pas bouger le corps et/ou si elle n'émeut pas, on n'en parle pas. Comme la poésie de qualité, avec ses sons et ses rythmes,  et la littérature en général,  la musique fait appel au vécu, individuel ou pas, conscient ou pas, et à l'émotion qui en émane. Pas étonnant, dès lors,  que la chanson, qui associe la richesse complexe des mots à celle des notes, constitue l'art le plus populaire. Rien de honteux là-dedans! Qu'on se rassure! Contrairement à la musique, donc, la peinture dite "contemporaine"  ne provoque pas d'émotion collective;  elle ne le peut pas; elle a voulu casser les référents communs et  n'a pas de discours propre... Il ne lui resterait  pas grand'chose à dire non plus : ses promoteurs parlent tellement pour elle!   

Repost 0
Published by yves - dans Humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Yves PICCI, peintre du dimanche...
  • : Peinture figurative contemporaine à l'huile et acrylique sur toile et dessins. Paysages de la campagne du Nord ; peintures de la Côte d'Opale, peintures du cap Gris Nez au Cap blanc Nez; peintures d'Audresselles, peintures du nord littoral en général ; peintures de l' île de Ré et de La Flotte en Ré. Peintures de nus, de personnages et d'ambiances. Peintures au couteau et pinceau huile et acrylique.
  • Contact